SFR Presse
Le Figaro
6 octobre 2019

Maladie de Parkinson : la révolution intestinale

Longtemps considérée comme une pathologie uniquement neuronale,  elle pourrait, chez certains patients, débuter en secret au sein de l’appareil digestif.

Pauline Léna

3 min

Pauline Léna
Pauline Léna

NEUROLOGIE « La maladie de Parkinson n’est pas seulement une maladie du cerveau ! » explique Michel Neunlist, chercheur dans l’unité Inserm Système nerveux entérique dans les maladies di­gestives et du cerveau au CHU de Nantes. « Nous sommes au début d’une véritable révolution conceptuelle. » Jusqu’à la fin du XXe siècle, seul le cerveau est en effet mis en cause dans Parkinson : la dégradation d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :