SFR Presse
Sud Ouest
27 novembre 2019

Des pilotes entraînés à faire face

Olivier Bonnefon

1 min

Olivier Bonnefon
Olivier Bonnefon

« C’était une nuit de type 5, l’obscurité totale. Les pilotes volaient sous JVN (jumelles de vision nocturne). L’enquête va être très compliquée, s’il n’y a pas eu de témoins oculaires. Reste les boîtes noires, les conversations radio entre les pilotes ». Ancien instructeur de l’Alar, Guy (le prénom a été changé à sa demande) a connu l’adrénaline des missions de combat, les heures et les heures d’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :