SFR Presse
Pep's
31 janvier 2019

La fine fleur de l’Art nouveau

3 min

Avant la Grande Guerre, l’esprit des bois a soufflé sur Nancy. Sous la férule d’Émile Gallé et des membres de l’École de Nancy, les maisons se sont ornées de courbes végétales, les vases se sont pris pour des fleurs, et les bijoux pour des insectes de cristal. Foyer de l’Art nouveau, la ville a conservé d’admirables vestiges de ce mouvement qui voyait « l’art dans tout » et voulait « l’art pour to

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :