SFR Presse
Le Figaro
22 juillet 2019

Sur le Tour de France, on fait très attention à la chaleur

Jean-Julien Ezvan

2 min

Jean-Julien Ezvan
Jean-Julien Ezvan

À partir de quelle température considérez-vous que la situation est extrême, voire dangereuse pour les coureurs ? Cela dépend des personnes. Il n’y a pas de chiffre précis, c’est en fonction de la tolérance de chacun. Les ­personnes qui vivent en ambiance chaude, notamment au sud de l’Eu­rope, vont supporter beaucoup mieux des températures élevées. L’antici­pation que l’on fait avec un travail e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :