SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Et si la maladie naissait dans la petite enfance ?

Marielle Court

2 min

IL N’EST jamais trop tard pour diagnostiquer la BPCO. Jamais trop tôt non plus. « Pendant longtemps, on a pensé qu’il s’agissait d’une maladie d’adultes avec des jeunes qui commencent à fumer à l’adolescence, souligne le Pr Ralph Epaud, responsable du Centre des maladies respiratoires rares et chef de service de pédiatrie du Centre hospitalier intercommunal de Créteil. Aujourd’hui, on sait que cel

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :