SFR Presse
La Provence
13 mars 2019

Les différents scénarios possibles ◗ LA COUR RELAXE

1 min

Si les juges d’appel relaxent Maryse Joissains des deux délits qui lui sont reprochés, "détournement de fonds publics" et "prise illégale d’intérêts", le ministère public a dix jours à compter de la signification de l’arrêt aux parties pour former un pourvoi en cassation. L’ultime recours. S’il s’abstient, la décision devient définitive. ◗ LA COUR CONFIRME LA CONDAMNATION Soit Maryse Joissains acc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :