SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

L’Italie veut profiter du dérapage de la France auprès de Bruxelles

Le chef du gouvernement italien a présenté un budget modifié, avec un déficit nettement réduit, à 2,04 %, en 2019, quand Paris pourrait afficher 3,5 %.

Segond, Valérie

2 min

Segond, Valérie
Segond, Valérie

EUROPE Faire un geste de bonne volonté et profiter du dérapage budgétaire de la France pour se faire entendre. C’est dans cet esprit que le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, flanqué de son ministre des Finances, Giovanni Tria, est arrivé à Bruxelles mercredi après-midi pour rencontrer Jean-Claude Juncker, à la veille du Conseil européen des 13 et 14 décembre. Le chef du gouvernement it

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :