SFR Presse
Le Figaro
24 juin 2020

Les cadres devront faire preuve de souplesse pour leurs congés

Les entreprises veulent des effectifs étoffés cet été pour relancer l’activité.

Frédéric De Monicault

2 min

1 like

POUR PROFITER de ses enfants, un mois durant, ce cadre d’un grand groupe in­dustriel français s’échappe chaque ­année en août. Cet été, cela ne sera pas le cas : sa hiérarchie vient de l’aviser qu’il devra différer son départ en vacances à début septembre. Le motif est clair : après trois mois de confinement général, le maximum de gens doit être sur le pont pour relancer les chantiers, ­renouer e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :