SFR Presse
Libération
16 juin 2018

Expo Armelder, la tectonique des flaques

2 min

C’est une peinture de fête, un peu trop arrosée de cocktails traîtres. Les tableaux dégoulinent, des confettis et des bijoux de pacotille grêle leur surface qui brille encore sous l’effet des couches abusives de vernis, de glacis, d’acrylique et d’enduits industriels que John Armleder a déversés dessus. Sans trop y toucher. Car, à 69 ans, le Suisse, décontracté du pinceau, ne déroge guère à sa mét

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :