SFR Presse
Vélo Magazine
27 février 2020

CHARLY LE SAUVEUR

1 min

La deuxième partie de saison 2019 d’Alberto Bettiol n’a pas été au niveau de la première, où l’Italien avait remporté le Tour des Flandres. La faute à des sensations moyennes alors que ses données de puissance étaient excellentes. « J’avais l’impression de ne pas pouvoir jouer la gagne. Je ne luttais plus contre mes adversaires mais contre moi-même, admet l’Italien dans une interview accordée à la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :