SFR Presse
Nice Matin
11 août 2019

Cœur de Pirate : « Une chanson, c’est une thérapie »

ALEXANDRE CARINI acarini@nicematin.fr

4 min

ALEXANDRE CARINI acarini@nicematin.fr
ALEXANDRE CARINI acarini@nicematin.fr

On la rencontre dans les loges, mine un peu lasse d’une fin de tournée. Tatouée et fardée, mais un brin cernée, telle une héroïne de manga fatiguée. Béatrice Martin fait néanmoins le job, avec amabilité et honnêteté. En vraie Cœur de pirate, la jeune femme tatouée sera à l’abordage de la place Grand Jardin aux Nuits du Sud, avant de rembarquer à bord d’un bus pour rallier la Belgique dans la nuit.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :