SFR Presse
Libération
19 septembre 2019

Mélenchon et Dupond-Moretti, la journée de la joute

Le chef de La France insoumise, poursuivi pour «rébellion et provocation», a ferraillé jeudi au tribunal de Bobigny avec l’avocat star, qui défend les policiers.

3 min

1 like

Deux jours sous les flashs, dans la tension, les pancartes et les chants des militants insoumis. Un spectacle judiciaire. Jean-Luc Mélenchon, le chef de La France insoumise, est poursuivi pour «actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation», près d’un an après les incidents survenus lors de la perquisition au siège de son mouvement. L’ancien candidat à l’Elysée n’est

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :