SFR Presse
Libération
5 août 2019

Ferdinand, taureau symbole de la «rébellion animale»

2 min

Ils vont se lever tôt, très tôt ce mardi pour participer à cette «cérémonie commémorative». Et ils resteront là, devant l’abattoir de Meaux (Seine-et-Marne), durant plusieurs heures : amis des animaux, simples sympathisants ou fervents militants, tous rendront hommage à Ferdinand, baptisé ainsi par les activistes, devenu l’emblème de la «rébellion animale». Sa brève épopée débute le 23 juillet ver

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :