SFR Presse
L'Express
24 juin 2020

Encore au ralenti

1 min

Chez Michelin, on a senti le vent du boulet très tôt, avant même que la pandémie déferle sur l’Europe. Aujourd’hui, dans l’usine historique de Clermont-Ferrand, les machines tournent à près de 60 % de leurs capacités. « On vise les 80 % en juillet. », explique-t-on chez le géant français du pneumatique. Si, en moyenne, dans l’ensemble de l’industrie française, les cadences de production ont retrou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :