SFR Presse
Corse Matin
12 avril 2019

Jean-Michel Radet (Bastia) : "Internet nous a tués"

2 min

Dernier disquaire indépendant encore ouvert à Bastia, Jean-Michel Radet fait face aux difficultés que traverse le métier de disquaire. Il se remémore avec nostalgie ses débuts à Montpellier, fin des années 70. "J’ai commencé en 1978, explique-t-il. C’était la fin d’une époque bénie, celle des années 60. Mais le marché se portait encore bien, beaucoup mieux qu’aujourd’hui." Passionné par la musique

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :