SFR Presse
Le Figaro
20 novembre 2019

Avec les Dumas, père et fils, une grande amitié

Thierry Clermont

2 min

Thierry Clermont
Thierry Clermont

LA POSTÉRITÉ nous enviera l’honneur et la joie que nous avons eus de vivre dans le même temps que cette femme illustre, de l’avoir connue vivante, de l’avoir entendue, de l’avoir contemplée, de l’avoir aimée et d’avoir été aimés d’elle. » C’est ce qu’écrivit Alexandre Dumas fils à l’occasion de la disparition de George Sand, celle qu’il appelait « chère maman » ou « mon illustre maman ». George Sa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :