SFR Presse
Challenges
13 mai 2020

Avec la crise sanitaire, la tension chute dans les prisons

1 min

’est l’une des conséquences inattendues du coronavirus. Pour la première fois depuis vingt ans, le taux d’occupation des prisons est repassé sous les 100 %, à la faveur d’une baisse drastique du nombre de détenus : 12 500 en moins depuis le 16 mars. Le confinement a eu pour conséquence de limiter sensiblement les actes de délinquance, donc les arrestations. Ce désengorgement résulte aussi d’une po

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :