SFR Presse
Libération
11 février 2019

TVA en hausse, coût dur pour les pauvres

2 min

C’était une proposition phare du candidat Fillon : augmenter de deux points le taux normal de TVA, de 20 % à 22 %, pour financer une «baisse des charges salariales». A l’époque, la droite expliquait que cette proposition était «plus juste» car «plus diffuse» et touchant aussi les produits importés. «Plus juste» aussi que l’augmentation de CSG au programme de Macron. Une étude de l’Insee publiée lu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :