SFR Presse
Le Figaro
28 novembre 2018

Donald Trump rêve de punir General Motors

Le président envisage aussi d’alourdir les droits de douane pour préserver l’automobile américaine.

Pierre-Yves Dugua

3 min

Pierre-Yves Dugua
Pierre-Yves Dugua

AUTOMOBILE Donald Trump est en colère. Le plan de restructuration annoncé lundi par General Motors est à ses yeux une double trahison. Le constructeur renierait d’abord ses engagements à l’égard des ouvriers américains. Il trahirait aussi le gouvernement fédéral, qui a sauvé le constructeur de la faillite en 2009 puis réduit sensiblement le montant de ses impôts depuis janvier. Le président laiss

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :