SFR Presse
La Voix du Nord
18 novembre 2019

Violences conjugales : Nicole Belloubet reconnaît un problème dans le système pénal

2 min

Alors qu’un rapport de l’Inspection générale de la justice fait état de trop nombreuses victimes d’homicides conjugaux signalées à la police avant le drame, la garde des Sceaux admet des « dysfonctionnements » dans la chaîne pénale. FRANCE. Selon ce rapport, dans 65 % des cas d’homicide et de violences conjugales, la gendarmerie ou la police avait été saisie. Les mains courantes et les procès-verb

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :