SFR Presse
Le Figaro
11 novembre 2019

Un temple hindou sera édifié sur le site disputé d’Ayodhya

En 1992, la destruction d’une mosquée y avait déclenché des violences qui firent 2 000 morts.

Emmanuel Derville

2 min

INDE Il a fallu 166 années de bagarres, de processions et de tueries pour en arriver là. Samedi, la Cour suprême indienne a tranché un contentieux entre hindous et musulmans en autorisant les premiers à édifier un sanctuaire à Ayodhya, dans l’Uttar Pradesh. En 1853, des ascètes hindous attaquent la mosquée d’Ayodhya construite au XVIe siècle sur ordre de l’empereur ­Babur. Ils martèlent que le die

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :