SFR Presse

L'arrêt des traitements de Vincent Lambert a débuté

3 min

L'interruption des traitements visant à maintenir en vie Vincent Lambert a débuté hier, une décision médicale qui a provoqué la colère de ses parents, dont les chances de faire stopper "cette folie" s'amenuisent. La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH), qui les avait déboutés le 30 avril, a de nouveau rejeté lundi leur demande, faute d'"élément nouveau". Le président Emmanuel Macron, à qui

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :