SFR Presse
Var Matin
13 octobre 2018

Finkielkraut contre la dérive des extrémistes de la cause animale

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANCK LECLERC,1. L’antispécisme s’oppose au spécisme qui place l’espèce humaine avant toutes les autres.,Société, religion, civilisation: où en sommes-nous? Aujourd’hui, à 14h30. Palais de l’Europe à Menton. Entrée libre.

5 min

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANCK LECLERC,1. L’antispécisme s’oppose au spécisme qui place l’espèce humaine avant toutes les autres.,Société, religion, civilisation: où en sommes-nous? Aujourd’hui, à 14h30. Palais de l’Europe à Menton. Entrée libre.
PROPOS RECUEILLIS PAR FRANCK LECLERC,1. L’antispécisme s’oppose au spécisme qui place l’espèce humaine avant toutes les autres.,Société, religion, civilisation: où en sommes-nous? Aujourd’hui, à 14h30. Palais de l’Europe à Menton. Entrée libre.

Cet après-midi, l’académicien présentera son état des lieux de notre société lors des Colloques de Menton. Il évoque ici les rapports entre les hommes et les animaux, au cœur de son dernier livre Dans son essai intitulé Des animaux et des hommes, Alain Finkielkraut revient sur un sujet qui lui tient à cœur, tout en soulignant l’absurdité, selon lui, du combat des «antispécis-tes (1)

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :