SFR Presse
Le Parisien
2 juillet 2018

La passion russe submerge l’Espagne

A domicile, dans un stade Loujniki en fusion, la sélection russe a résisté pendant cent vingt minutes face à des Espagnols sans imagination et se qualifie à l’issue de la séance des tirs au but.

Ronan Folgoas À Moscou

2 min

Ronan Folgoas À Moscou
Ronan Folgoas À Moscou

La Coupe du monde est désormais une passion russe dont le bruit et la fureur se diffusent de Moscou jusqu’au fin fond de la Sibérie. Ici, les amateurs de foot ne chantent pas, ils hurlent, se lèvent comme un seul homme dans les moments chauds, c’est-à-dire dès que  la Russie a le ballon et passe à l’attaque, agitent les drapeaux et scandent le nom de leur p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :