SFR Presse
Libération
9 octobre 2019

A l’est de l’Euphrate, une terre kurde labourée par les ambitions régionales

Délaissée à certaines époques, cette zone syrienne frontalière de la Turquie et de l’Irak suscite régulièrement de l’intérêt, pour ses richesses ou pour des raisons stratégiques.

3 min

L’attaque turque contre les territoires kurdes syriens situés à l’est de l’Euphrate et le ballet diplomatique qui l’a précédée, voyant les Etats-Unis redéfinir leur soutien aux Forces démocratiques syriennes à dominante kurde et les Iraniens menacer le voisin frontalier, ont soudainement braqué l’attention sur cette vaste bande de terre. Appelée en arabe «l’île» («Jazira»), cette région se trouve

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :