SFR Presse
Libération
13 février 2019

«A 14 ans, un destin peut être déterminé par une affaire de kilomètres»

Dans leur livre «les Invisibles de la République», Salomé Berlioux et Erkki Maillard donnent la parole à des jeunes de la «France périphérique», souvent oubliés et moins valorisés que ceux des métropoles. Un désarroi qui rappelle celui des gilets jaunes.

6 min

2 likes

Salomé Berlioux commence son livre, les Invisibles de la République (1), par une anecdote personnelle. Il y a quelques années, elle monte à Paris, de la Nièvre, pour un entretien à Sciences-Po. Un étudiant, pas vraiment mal intentionné, l’interpelle : «T’es une fille, boursière, tu viens de la campagne… Manquerait plus que tu sois handicapée aussi.» Ce jour-là, elle porte les chaussures à talons d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :