SFR Presse
Var Matin
29 novembre 2018

François Desagnat : « Je ne pense pas être aussi fou que le héros du film»

1 min

Le Gendre de ma vie est l’adaptation d’un scénario américain. Qu’est-ce qui vous a donné envie de le réaliser ? François Desagnat : Je connais bien la problématique du personnage parce que j’ai moi-même deux filles. Le scénario m’a fait rire, même si je ne pense pas être aussi fou que le héros du film, je sais que j’ai un petit truc au fond de moi qui aimerait bien avoir un garçon. Co

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :