SFR Presse
Le Figaro
23 juillet 2019

Les craintes d’une révolution de la procréation

La disparition du critère d’infertilité pour accéder à la PMA inquiète. Certains y voient une nouvelle étape vers l’eugénisme et la gestation pour autrui.

Agnès Leclair

4 min

2 likes

Agnès Leclair
Agnès Leclair

VERS une « procréation sans sexe pour tous » ? Il y a quelques mois, cette expression glissée dans le rapport de la mission parlementaire sur la bioéthique avait fait frémir les opposants à l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Le projet de loi de bioéthique, qui doit être présenté en Conseil des ministres ce mercredi, n’est pas pour les rassurer. Le texte, qui ci

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :