SFR Presse
Le Figaro
22 mai 2019

Roger Federer : « Je ne déteste pas perdre, j’aime gagner »

Après quatre ans d’absence, l’illustre Suisse crée l’événement en retrouvant Roland-Garros. À 37 ans, la passion, l’ambition et le jeu sont intacts. Rencontre avec une légende.

Jean-Julien Ezvan

10 min

2 likes

Jean-Julien Ezvan
Jean-Julien Ezvan

TENNIS Cette année, Roland-Garros déroule son tapis ocre à l’icône Roger Federer. Le Suisse s’invite comme l’événement du printemps. Et son grand retour sur terre battue suscite une folle curiosité. À ­Madrid, l’annonce de sa venue a vu décoller la vente des billets. À Rome, les organisateurs ont doublé le prix des places pour son entrée dans le tournoi, avant un départ précipité suite à une peti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :