SFR Presse
Midi Libre
27 septembre 2018

Béatrix Vincent, une artiste solidaire

2 min

« L’ikigai est à l’intersection de ce que l’on aime, de ce que l’on sait faire et de ce dont la société à besoin. Trouver son ikigai, c’est trouver la raison qui te fait lever le matin pour contribuer au monde de façon positive, explique Béatrix Vincent, particulièrement touchée par ce concept japonais. J’aime peindre et mes peintures, à l’instar du colibri de la légende, me permettent d’apporter

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :