SFR Presse
Le Figaro
2 juillet 2018

La police remonte tous les contacts du braqueur en cavale

Jean-Marc Leclerc

2 min

« S’IL RESTE en France, Redoine Faïd va se faire serrer. Son visage est connu. Il est devenu l’ennemi public numéro un. Tous les voyous qui souhaiteraient se mettre bien avec la police ont intérêt à le balancer. » Pour cet ancien patron de la brigade de répression du banditisme (BRB), l’arrestation du braqueur qui s’est évadé dimanche dernier de la prison de Réau (Seine-et-Marne) ne fait « pas l’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :