SFR Presse

Macron préside son premier Conseil de défense écologique Une Montagne controversée

C.B.

2 min

C.B.
C.B.

Le chef de l’Etat a dit non au projet minier en Guyanne qui prévoyait de détruire 1 500 ha de forêt. Il a aussi promis la création de vingt aires naturelles d’ici 2 022. C’est un rendez-vous qui tombe à pic. Emmanuel Macron a réuni, hier, à trois jours des élections européennes, le premier Conseil de défense écologique (CDE). Le chef de l’Etat en a souhaité la création en avril dernier en réponse

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :