SFR Presse
Corse Matin
24 février 2020

Marine Le Pen pourrait abandonner la tête de son parti en 2022

1 min

Marine Le Pen a déclaré hier qu’elle réfléchissait à abandonner la présidence de son parti, le Rassemblement national, à l’approche de la présidentielle 2022, pour y être la "candidate de tous les Français". "J’y réfléchis. Je réfléchis à pouvoir me présenter comme candidate de tous les Français, en étant évidemment soutenue par mon mouvement", a déclaré la cheffe du RN, dans le Grand Jury RTL/Le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :