SFR Presse
Midi Libre
31 août 2018

Mystérieux crime de Servian :

YANICK PHILIPPONNAT

2 min

YANICK PHILIPPONNAT
YANICK PHILIPPONNAT

Hérault. Le propriétaire du Jardin Saint-Adrien nie avoir prémédité la mort de son agresseur. Onze mois après le début de l’affaire criminelle hors-norme du Jardin Saint-Adrien, à Servian (Hérault), le juge d’instruction a procédé, jeudi, à la reconstitution. Pendant de très longues heures, du petit matin jusqu’à cette nuit, pas à pas, le magistrat a tenté de reconstituer le fil du début de ce dos

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :