SFR Presse
Libération
9 octobre 2019

«La décision de Trump témoigne d’une méconnaissance dangereuse du monde»

Pour Mark R. Jacobson, ancien conseiller auprès du département de la Défense, Washington doit faire tampon entre ses deux alliés.

2 min

«Ce matin, la Turquie, membre de l’Otan, a envahi la Syrie. Les Etats-Unis ne soutiennent pas cette attaque et ont indiqué clairement à la Turquie que cette opération était une mauvaise idée», a affirmé Donald Trump dans un communiqué, mercredi midi. Avant d’ajouter que depuis son entrée en politique, il avait toujours voulu mettre fin «à ces guerres interminables et insensées, surtout celles qui

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :