SFR Presse
Le Figaro
16 octobre 2018

À Harvard, les Américains d’origine asiatique contre la discrimination positive

Un procès de très grande portée oppose, ces jours-ci, Harvard et des étudiants américains d’origine asiatique hostiles à la discrimination positive, raconte l’universitaire*, qui enseigne la science politique dans cette prestigieuse université des États-Unis.

MAY, PAUL

4 min

2 likes

MAY, PAUL
MAY, PAUL

Le 15 octobre a débuté un procès où l’université de Harvard est sur le banc des accusés. L’organisme à l’origine de la plainte, Students for Fair Admissions (les étudiants pour des admissions justes), est un groupe constitué de 20 000 étudiants et parents d’élèves qui reproche à l’université sa politique de discrimination positive (affirmative action en anglais). Celle-ci aurait pour conséquence

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :