SFR Presse
Sciences et Avenir
25 septembre 2018

Une guêpe parasitoïde figée pour l'éternité

1 min

1 like

PALÉONTOLOGIE Âmes sensibles, s'abstenir ! L'analyse par microtomographie à rayons X de pupes de mouches fossilisées datant du paléogène (-66 à -20 millions d'années) a permis d'y découvrir la présence inattendue de minuscules larves de guêpes fossilisées (photo ci-contre) ! Les hyménoptères pondaient leurs oeufs dans la mouche vivante. L'éclosion entraînait la mort de l'hôte, et les restes servai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :