SFR Presse
Le Figaro
25 juin 2020

Pour « préserver sa liberté d’action », Sodexo se défait d’Une dette contractée aux éTAtS-Unishrousseau@lefigaro.fr

Hervé Rousseau

1 min

Le numéro deux mondial de la restauration collective, le français Sodexo, va rembourser par avance un encours de 1,6 milliard de dollars (environ 1,4 milliard d’euros) de placements privés américains, « pour préserver (sa) liberté d’action ». Cette dette avait été contractée entre 2011 et 2018 pour financer des acquisitions aux États-Unis. Sodexo entend « procéder à ce remboursement d’ici la clôtu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :