SFR Presse
Le Parisien
21 octobre 2018

La dure rentrée des marcheurs

Depuis que Christophe Castaner a quitté sa tête, le parti présidentiel — en conseil national aujourd’hui — n’a plus de patron. Et il se cherche encore. Comme en témoignent ses militants.

Pauline Théveniaud,@pauline_th

3 min

Pauline Théveniaud,@pauline_th
Pauline Théveniaud,@pauline_th

Il a filé place Beauvau, en vitesse, sans repasser par le QG parisien. « Les salariés n’étaient pas très contents », confie-t-on. Alors, jeudi, Christophe Castaner, nouveau ministre de l’Intérieur, est revenu dire au revoir à la République en marche (LREM) dans les formes. Jus d’orange et gâteaux, baby-foot, film souvenir, un dernier selfie avec les équipes. Un goûter improvisé pour redire qu’il é

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :