SFR Presse
Le Télégramme
22 septembre 2019

Brest souffle le chaud et le froid

Envoyé spécial Pierre-Hakim Ouggourni

2 min

Envoyé spécial Pierre-Hakim Ouggourni
Envoyé spécial Pierre-Hakim Ouggourni

Sur la pelouse de Bordeaux, le Stade Brestois a décroché un quatrième match nul en six rencontres, samedi, au terme d’un match où il a été une nouvelle fois intermittent. Un match dure 90 minutes et la moindre période de flottement peut coûter cher, en Ligue 1 encore plus qu’en Ligue 2. Les Brestois l’avaient appris à leurs dépens en fin de match face à Toulouse (1-1) et à Saint-Etienne (1-1). Cet

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :