SFR Presse
Le Figaro
11 octobre 2019

De Feuillade à Coppola, la Cinémathèque montre les dents

EXPOSITION   Depuis le roman « Dracula » de Bram Stoker, en 1897, le vampire n’a cessé d’inspirer les cinéastes. Un parcours et une rétrospective à Paris en témoignent.

Etienne Sorin

3 min

Etienne Sorin
Etienne Sorin

Il n’y en a que pour les zombies. De Jim Jarmusch (The Dead Don’t Die) à la série The Walking Dead (la dixième saison vient de démarrer), le mort-vivant hante les écrans. C’est loin d’être fini, on n’en a pas terminé avec la fin du monde et le pire est à venir (Retour à Zombieland, Little Monsters…). Et Dracula dans tout ça ? Le comte capé des Carpates et ses avatars aux dents longues inspirent m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :