SFR Presse
Libération
11 juillet 2018

Warren Barguil, grimpeur double face

Populaire et souriant, le cycliste du Morbihan, qui passait sur ses terres ces jours-ci, est jaloux de sa liberté et de son bon plaisir.

4 min

3 likes

Warren Barguil avait la stature de la liberté. C’est pour ça que le public avait lancé un cri des cavernes sur le Tour de France 2017, au départ du contre-la-montre à Marseille. Cri venu du cœur. Le coureur à grelots était plus aimé que Romain Bardet, le coureur sage. Le maillot à pois de meilleur grimpeur (l’insolence, le vent sur les joues) plus acclamé que le prétendant au podium (le calcul, la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :