SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2019

« Eddy, c’est mon idole »

Jean-Julien Ezvan

2 min

Jean-Julien Ezvan
Jean-Julien Ezvan

« EDDY, c’est mon idole. Jacques Anquetil et Eddy Merckx sont les deux personnages qui m’ont le plus marqué, parce qu’ils gagnaient. Quand tu es un gagnant, tu ne peux admirer que des gens qui gagnent. Tu ne peux pas dire “j’aime le deuxième”. Eddy avait la volonté et, physiquement, il devait avoir des choses un peu en dehors de la normale. C’était un tueur. Il voulait tout gagner, il est né pour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :