SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Carlos Ghosn fauché au sommet de sa gloire

L’hyper-PDG a fait de l’Alliance Renault-Nissan un leader mondial. Il paie aujourd’hui les deux faiblesses de son exceptionnelle réputation : le goût de l’argent et du pouvoir.

Bertille Bayart

5 min

1 like

Bertille Bayart
Bertille Bayart

INDUSTRIE Lui, le passionné de l’histoire de l’Empire romain, aurait dû le savoir : les empereurs ont toujours à craindre les Brutus. Au sommet de sa gloire, Carlos Ghosn a été descendu en flèche lundi par un de ses plus fidèles, le patron exécutif de Nissan, Hiroto Saikawa. « Ce qu’il pense, je le pense ; ce qu’il fait, je le fais », avait dit Carlos Ghosn du dirigeant japonais, de six mois son

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :