SFR Presse
L'Express
11 décembre 2018

AKK : ne l’appelez plus la « mini-Merkel »

R. Ro.

1 min

R. Ro.
R. Ro.

C’est donc une femme qui succède à Angela Merkel à la tête de la CDU. Annegret Kramp-Karrenbauer (photo), alias AKK, a été élue, le 7 décembre, avec 51,7 % des voix, par les délégués du parti chrétien-démocrate. Ces derniers ont préféré rester dans la continuité des années Merkel, plutôt que de choisir la rupture proposée par son adversaire, Friedrich Merz, un conservateur libéral pur et dur. A el

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :