SFR Presse
Libération
17 juillet 2019

Un jour un livre Vodka de conscience en Estonie

1 min

Marko Kurismaa, célibataire à la cinquantaine fringante, serait le meilleur flic de la brigade criminelle de Tallinn, en Estonie, s’il ne souffrait de narcolepsie, un trouble chronique du sommeil qu’il tente de cacher, au même titre que sa liaison avec l’inspecteure Kristina Lupp. Comme tout héros policier qui se respecte, son passé recèle un drame : son père était un opposant au régime soviétique

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :