SFR Presse
Libération
7 novembre 2019

Karen Marquez, 41 ans, conductrice RATP, dix-neuf ans d’ancienneté «conduire un train jusqu’à 64 ans est impossible»

2 min

«Quand je suis rentrée en tant que conductrice de métro, je devais partir à la retraite à 50 ans, après vingt-cinq ans de service. Avec les réformes successives, c’est désormais 52 ans avec vingt-sept ans de service. On bénéficie d’autre chose : ce sont les six derniers mois de salaire qui comptent pour le calcul de la retraite, parce qu’on n’a pas de rémunération qui augmente de façon aussi expon

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :