SFR Presse
Le Figaro
9 août 2019

Les « puntarelle » aux anchois de Sophie Fontanel Ici le titre à faire sur deux lignes le titre à faire sur deux lignes

À Venise, la romancière découvre ce à quoi tient le chic absolu. Dans l’assiette : une plante inconnue d’elle, qu’elle croit rare et chère.

Stéphane Durand-Souffland

4 min

1 like

Stéphane Durand-Souffland
Stéphane Durand-Souffland

Sophie Fontanel a deux passions avouées : les vêtements et la nourriture. Évoluant à son aise dans un milieu où le comble de la gourmandise se réduit souvent à une demi-salade de carottes râpées sans sauce et une cuiller de quinoa, celle qui se définit comme « romancière et critique de mode » vit de manière à concilier, en toutes circonstances, le chic et le bon. « L’endroit central, chez moi, c’e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :