SFR Presse
La Dépêche du Midi
29 octobre 2019

Jonny May pourra jouer la finale

S.V., envoyé spécial

2 min

S.V., envoyé spécial
S.V., envoyé spécial

C’était l’une des grandes (et rares) incertitudes de la semaine anglaise précédant la demi-finale : touché à la cheville contre l’Australie, l’ailier supersonique Jonny May allait-il tenir sa place face aux Blacks. Bon an mal an, il a fini par le faire. Mais nous avons tous bien qu’il n’était pas à 100 % de ses capacités. La preuve en est qu’il n’a pas réussi à déborder Scott Barrett sur l’extérie

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :