SFR Presse
La Provence
14 février 2019

Un an de semi-liberté pour l’ex-boxeur

2 min

L’ex-boxeur ayant frappé deux gendarmes le 5 janvier pendant une manifestation de gilets jaunes, Christophe Dettinger, a été condamné hier soir à Paris à un an de prison ferme et 18 mois avec sursis, mais il ne devra passer que ses nuits en prison. Le procureur avait requis trois ans, dont un avec sursis, et demandé son maintien en détention, pour un geste d’une "violence inouïe". L’ancien champio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :